Dépenses courantes vs dépenses capitalisables
7 janvier 2016

Dépenses courantes vs dépenses capitalisables

Fiscalité immobilière, Vidéos sur l'immobilier

La fiscalité selon le type de dépenses.Yvan Cournoyer - Clubimmobilier.ca

Démystifiez la différence entre ces deux types de dépenses avec vos spécialistes Yvan Cournoyer, vice-président et directeur général du CIIQ et Guy Demers, comptable agréé.

 

Vous apprendrez qu’il y a parfois des zones grises entre les dépenses courantes et les dépenses capitalisables. C’est pourquoi il faut confier cette tâche à un comptable qui se spécialise dans la fiscalité immobilière pour éviter de payer inutilement un surplus d’impôt.

 

Vous découvrirez également, dans cette entrevue télévisée, à quel point il est judicieux de se monter un dossier complet de toutes vos dépenses, qui servira ensuite à prouver la nature de la dépense (courante ou d’opération).

 

Quelques exemples de dépenses capitalisables :

Guy Demers-Clubimmobilier

Guy Demers

 

  • Changer un balcon de bois pour un balcon de béton,
  • Changer un plancher flottant pour un plancher de bois,
  • Remplacer des fenêtres simples pour des fenêtres triples verres,
  • Etc.

 

Les dépenses courantes, quant à elles, ne font que revitaliser ce qui était déjà là, avec les mêmes matériaux et les mêmes dimensions.

 

Lors du visionnement, M. Cournoyer et M. Demers vous donnent des pistes importantes sur les types de documents à conserver dans vos dossiers de rénovation.

 

Bon visionnement et bonnes rénos!

 

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien suivant:

Bouton play-Clubimmobilier.caDépenses courantes vs dépenses capitalisables 

 

 

Vous avez aimé cet article?

Vous aimerez aussi: Go,Go,Go! En 2016 on atteint nos objectifs immobiliers!

Go,Go,Go! En 2016 on atteint nos objectifs immobiliers!-Clubimmobilier.ca

 

Partager