Ne vous contentez pas d’un seul courtier

Ne vous contentez pas d’un seul courtier

Achat d'immeubles

 Multipliez vos chances de trouver une aubaine immobilière.Yvan Cournoyer - Clubimmobilier.ca

 

Je discutais avec un participant qui me mentionnait recevoir régulièrement des « listings » d’un seul courtier immobilier pour des duplex sur l’île de Montréal.  Remarquez ici que le type d’immeuble importe peu et que la ville n’a aucune importance. Ceci s’applique à tous genres d’immeubles, tant à Québec, Gatineau, Laval et tout autre grand secteur du Québec.

 

 

Je lui demande alors pourquoi ne pas faire affaire avec plusieurs courtiers ? Pourquoi recevoir des « listings » d’un seul courtier ?

 

Il me répond :

«De toute façon, ils prennent tous leurs «listings» sur MLS, ils m’enverront tous les mêmes immeubles.  Alors un seul courtier suffit!»

 

«Erreur !», que je lui réponds.

 

Ainsi, je m’explique.

 

Le courtier qui te fait parvenir les « listings » connaît plusieurs personnes, disons aux fins d’exemple 500 personnes.

 

Si au lieu de recevoir les « listings » d’un seul courtier, tu les reçois de dix courtiers qui eux connaissent aussi 500 personnes, te voilà maintenant avec 5 000 personnes potentiellement vendeurs. Vous voyez où je veux en venir avec cet exemple ?

 

Évidemment, si vous dites aux dix courtiers de vous faire parvenir des immeubles d’un même secteur, vous vous retrouverez avec dix fois les mêmes immeubles.  Pas très efficace comme gestion de l’information ! Sans compter les conflits possibles lorsque vous recevrez dix fois le même « deal » ! Lequel des courtiers prendrez-vous pour rédiger l’offre ?

 

C’est pourquoi il vous faudra subdiviser la région choisie en différents secteurs que vous attribuerez à chacun des courtiers. Donc, uniquement qu’ un seul courtier pour le Plateau Mont-Royal par exemple, un autre pour Anjou, Tétreauville et Mercier, un autre pour Pointe-aux-Trembles et Rivières-des-Prairies et ainsi de suite.  Dix courtiers, dix secteurs.

 

Vous augmenterez aussi considérablement vos chances qu’un de vos courtiers ait en main ce que l’on appelle un « Pocket listings ».

 

De plus, se pourrait-il qu’un seul courtier, cherchant pour vous des immeubles dans Limoilou, trouve à l’occasion un bon « deal » dans Sillery et qu’il vous en fasse part, malgré le fait que vous lui ayez demandé uniquement des immeubles dans Limoilou ?  Possible, n’est-ce pas ?

 

Bien sûr, cette stratégie à plusieurs courtiers demande un peu plus de gestion, j’en conviens.  Même si vous consacriez une heure de plus de gestion de courtiers par semaine et que cette stratégie vous apporte dans l’année une aubaine avec un profit de 25 000 $ à l’achat, faites vos calculs !  Je crois que ces efforts valent leur pesant d’or.

 

En résumé, ne vous fiez pas uniquement à un seul courtier et utilisez l’effet de levier humain.  Plus de gens travailleront pour vous et avec vous, plus vous avez de chances de trouver la perle rare.

 

GoGoGo et bonne recherche !

 

Yvan Cournoyer,

Vice-président directeur général

 

Vous avez aimé cet article?

Vous aimerez aussi: Un plan d’actions pour une réussite immobilière

Partager